Alors que Christine And The Queens vient de reprendre It’s Only Mystery pour la Cérémonie des Césars 2016 (à revoir ici), Corine revient sur la genèse de cette chanson :

 

1984, Corine et Christophe Lambert sur le tournage de Subway

1984, Corine et Christophe Lambert sur le tournage de Subway

“Intéressante histoire que celle de la chanson “It’s only Mystery”. C’est une histoire très humaine. Bassement humaine ?
Vous aurez du mal à trouver sur internet d’autre crédit que celui d’Eric Serra.
Et pourtant…
Je vous raconte ?

C’était au tout début de l’année 1984.
J’avais pour amoureux Eric Serra, alors bassiste de Jacques Higelin.
Eric lui, avait pour ami le jeune Luc Besson qui venait de sortir son premier film « Le dernier Combat ».
Luc et moi sommes devenus amis.
Il préparait et devait commencer à tourner le film Subway. Eric devait composer la musique et une américaine devait s’occuper d’écrire 2 chansons devant être prêtes avant le tournage. Et puis, pour des raisons que je ne connais pas, l’américaine a planté Luc. En panique, il m’a appelée pour que je le sorte d’affaire.
En une belle nuit, après avoir lu le scénario, j’ai écrit les textes de « It’s only Mystery » et de « Guns and People ». Ces textes sont partis chez Eric qui a rapidement composé des musiques et enregistré une maquette sur laquelle il chantait mes textes.

Arthur Simms et Eric Serra dans Subway

Arthur Simms et Eric Serra dans Subway

Nous avons fait écouter la maquette à Luc. Il a refusé « It’s only Mystery ». Je comprenais ses raisons et j’ai tenté de le convaincre que c’était plutôt une histoire d’esprit et d’arrangements. Pour arriver à mes fins, j’ai demandé à Louis Bertignac de m’aider à réaliser une autre maquette.
Louis a changé les arrangements et c’est moi qui ai chanté. Luc a adoré. Il n’arrivait pas à croire que c’était la même chanson.
À l’époque, j’étais croyante en l’utopie du partage. J’ai proposé à Eric et à Louis de partager les droits d’auteur-compositeur en 3, puisqu’il avait fallu nos 3 talents pour réaliser cette chanson.
Je suis toujours croyante, mais en un avenir qui semble de plus en plus lointain, et si nous devions signer aujourd’hui cette chanson ce serait Corine Marienneau-auteur, Eric Serra-compositeur, Louis Bertignac-arrangeur.
En 1993, j’entends à la radio la chanson « I can see clearly now » chantée par Jimmy Cliff. Je suis sidérée par la ressemblance de la mélodie et des arrangements. Ça me trouble tellement que je me demande si ce n’est pas attaquable pour plagiat.
Après renseignements, je comprends que c’est une reprise d’une chanson interprétée en 1972 par Johny Nash. Il semble que Johny Nash en soit aussi l’auteur-compositeur à l’époque où il fréquentait beaucoup Marley and the Wailers.
Et même que Claude François en avait fait une adaptation en français !
J’ai trouvé le lien pour vous : https://www.youtube.com/watch?v=CiFeRqbMpZc
Bref, si plagiat il y a eu, ce n’est pas dans le sens que je pensais !
Mais nous ne saurons jamais.”

Corine, 28 février 2016

 

Arthur Simms dans Subway

Arthur Simms dans Subway